Acheter sur Etsy

Vendeur à la Une – All the ways to Say

Avr 20, 2017

par allthewaystosay

Je m’appelle Claire Leina. Je suis née au Brésil, mais j’ai habité à l’étranger durant toute mon enfance, entre le Maroc, le Cameroun, la Guinée…jusqu’au lycée, où je suis revenue en France, plus précisément à Aix-en-Provence. Je suis diplômée de l’ECV Provence, école de communication Visuelle. Après mon diplôme, j’ai travaillé un an à Paris, pour assister le Directeur Artistique, Benoît Pierre Emery, avec qui je développais des collections Foulards et carré de soie pour Kenzo et Hermès. J’ai ensuite décidée de me lancer seule, en tant que Surface Pattern Designer, et l’envie de bouger m’a repris. J’ai navigué entre Paris, Aix-en-Provence, Londres… Après un an à Londres avec mon mari, nous venons de nous poser de nouveau à Aix-en-Provence, pour élever notre petite poupée, Tess, qui a 1 an et demi.

All the Ways to Say est une marque de petite papeterie. Nous proposons des cartes de vœux illustrées, des notebooks, des calendriers, ainsi que des posters. Je dessine et peint toutes les illustrations à la main, à l’aquarelle pour la plupart, et nous faisons tout imprimer en France, par de supers imprimeurs. Nous nous concentrons sur la qualité des papiers, et les finitions, pour privilégier un produit final qualitatif et élégant, un produit que nous aimerions acheter ! Avec mon mari Jean-Charles, nous avons créée ensemble ce projet. Je m’occupe de toute la partie créative, et lui s’occupe de la partie plus technique (la boutique Etsy, le marketing, et le développement). Nous formons une bonne équipe 😉

Cette aventure est née de ma passion pour l’illustration et la papeterie. Je suis une fan de papeterie. Je collectionne les notebooks et les cartes sans avoir assez de place pour les stocker, ou sans même les utiliser parfois… juste pour les exposer dans notre salon. L’illustration et le dessin font partis de mon métier à la base (et de ma passion), mais j’avais vraiment le désir d’aller plus loin et de créer mes propres collections, faire mes propres choix de gamme couleur, de papier, de support, etc. Londres m’a beaucoup aidé à me décider. Là-bas, la papeterie tient une place très importante. Les gens offrent beaucoup de cartes de vœux, pour n’importe quelle occasion : une crémaillère, un déménagement, un cadeau, une naissance… et j’ai découvert de superbes univers dans différentes marques. C’est ce qui m’a donné envie de me lancer.

Nous aimons les choses graphique et illustrées. Nous essayons donc de faire ressortir cette ambivalence dans nos produitsMes inspirations viennent d’un peu partout. De mon métier, du design graphique, de la mode, de la décoration, des la nature, de mes plantes… Chez nous, nous avons la passion des plantes, un peu plus de 100 pots dans notre appartement… D’où, peut-être, cette tendance à la nature dans mes illustrations, et peut-être le fait que j’ai habité dans des pays à la végétation luxuriante. Même à Londres, où le climat n’est pas le même, j’allais m’inspirer dans les serres tropicales, telle que le Conservatory du Barbican Center.

Un jour, nous avons reçu une commande d’une cliente de Brisbane, en Australie, qui nous commandait le poster illustrant Brisbane. Cela nous a fait sourire, et bien sûr nous étions fières ! Quelques jours plus tard, cette cliente nous renvoyait un message, pour nous remercier, mais également pour nous proposer de créer entièrement l’univers de sa marque de bijoux, sa charte graphique, et son logo. L’univers de nos produits et de notre boutique lui avait plu, et elle nous faisait confiance pour travailler sur son projet. Ce genre de rencontre n’arrive que sur Etsy!

Avant que ma file ne vienne au monde, mon travail et ma passion prenaient tout mon temps. Aujourd’hui encore, nous organisons notre quotidien pour toujours trouver un intérêt pour notre travail. Nous voyageons vers des destinations qui vont nous inspirer, nous organisons nos weekends en fonction d’évènements autour du graphisme ou de la mode/décoration, etc… Ce métier est une passion, donc il m’est impossible de dissocier ma vie de mon entreprise. Et ma fille nous suit dans cette aventure passionnante. Il faut être passionné pour se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat et ne pas comptez ses heures. C’est intéressant de partagez ses expériences avec d’autres créateurs, parfois cela rassure aussi de voir qu’on peut avoir les mêmes problématiques, et c’est sympa de s’entraider dans cette aventure. 

Retrouvez Claire sur Etsy mais aussi sur Instagram et Facebook

1 commentaire

Connectez-vous pour ajouter un commentair