Acheter sur Etsy

Vendeur à la une : Marc Loret Photography

Oct 8, 2015

par MarcoLaGrenouille

Etsy.com handmade and vintage goods

Je m’appelle Marc, je viens de Rennes mais j’habite à Londres depuis un an. Je suis photographe-illustrateur spécialisé dans la carte postale et le tirage d’art. Mon travail me fait vivre entre Rennes et Londres car je dois retourner en France régulièrement pour livrer les boutiques qui distribuent mes cartes postales ou mes impressions.

Mon idée de départ était de mélanger la photographie à la peinture afin de réunir les deux mondes artistiques. J’ai commencé cette expérimentation en 2008 et les outils numériques m’ont permis de réaliser les mélanges de couches avec des transparences de calques que je n’aurai pas été capable d’effectuer à l’ère analogique, c’était avant qu’Instagram ne développe un concept assez similaire mais je préfère cependant avoir la main sur tous les éléments qui rentre en composition de l’image finale. J’utilise beaucoup l’aquarelle pour sublimer mes fonds de photo ou donner de la texture à une image, j’essaye également d’y donner un côté rétro ou mélancolique.

marc2

marc4

Jusqu’en 2008, je suivais l’actualité de plusieurs artistes illustrateurs sur leur blog ou leur site, J’ai commencé à voir apparaître les liens vers leurs boutiques Etsy. C’est comme ça que j’ai découvert Etsy, j’y ai alors trouvé d’innombrables artistes de talents et le site était époustouflant avec sa page d’accueil soigné, ses animations fluides et son design épuré. Etsy symbolise tout ce que j’aime : fonctionalité, design et jolies choses à découvrir.

A l’époque, je vivais en collocation à Rennes avec Sibylle, une amie illustratrice , j’étais en pleine année sabbatique à chercher ce que je pouvais bien faire de mes dix doigts et elle passait ses nuits à peindre ou dessiner. Je lui ai parlé de cette nouvelle plate-forme américaine Etsy que je venais de découvrir et je lui ai dit qu’elle devrait ouvrir une boutique pour y vendre ses illustrations. Ce qu’elle a fait avec succès, elle m’a ensuite poussé à faire de même avec mes expérimentations photographiques, j’ai donc ouvert ma boutique en février 2009 et j’ai commencé à vendre rapidement mes premiers tirages. J’ai ensuite développé mon activité de cartes postales pour en faire mon activité actuelle.

Etsy m’a surtout permis de découvrir mon activité professionnelle en 2009, je n’avais pas imaginé devenir photographe il y a dix ans de ça. J’avais toujours vu cette activité comme un loisir pour moi, Etsy a été le tremplin commercial qu’il me fallait pour en faire un métier. J’aime beaucoup le fait d’avoir mes photos exposées aux quatre coins de la planète, le succès international d’Etsy m’a apporté des clients du monde entier. Pour les meilleur souvenirs, j’ai vendu des photos via ma boutique pour le décor d’un film hollywoodien « The Roommate », j’ai aussi eu plusieurs ventes de tirages avec des décorateurs d’intérieurs aux États-Unis. Deux de mes images ont été choisies pour des pochettes d’albums également, ainsi que pour des faire-parts de mariage ou d’anniversaire ou encore pour illustrer des articles dans des magazines.

marc5

marc6

En premier lieu, c’est la nature qui m’inspire, comme beaucoup avant moi et certainement encore beaucoup après.
Pour ce qui concerne la photographie, j’ai toujours été influencé par les grands maîtres (Cartier-Bresson, Willy Ronis, Bruce Davidson…). Maintenant que j’habite à Londres, je pratique un peu plus la photo de rue où je photographie les gens de manière candide, j’aime beaucoup cette forme de contemplation artistique de la vie de tous les jours et plusieurs photographes anglais m’inspire sur ce sujet (Matt Stuart, Paul Russel, Martin Parr…).
Ce qui m’a inspiré le plus dans mon travail, ce sont les impressionnistes (Monet, Van Gogh, Renoir…) que je considère comme les poètes de la peinture, les contemplateurs de la nature par excellence.

marc3

Quand je ne suis pas à me promener avec un appareil sous le bras, je travaille chez moi. Mon espace s’est considérablement réduit depuis que je suis à Londres mais je n’ai pas besoin de tant de place que ça.

Mon processus de travail s’est quelque peu modifié au fil du temps, mais globalement je me fixe sur les saisons. Pour les photos de nature, je vais vouloir préparer des branches de Ginkgo Biloba ou d’érables japonais pour l’automne qui arrive, ensuite viendra les silhouettes d’arbres ou les fleurs de crocus et autres perce-neiges, s’en suivra les jonquilles ou les boutons de fleurs dans les cognassiers et les pommiers, puis les cerisiers ou encore les oiseaux jouant dans l’herbe tendre et enfin les coquelicots, mon sujet préféré !
J’immortalise aussi les paysages maritimes et les édifices ou les jolies maisons dans toute la Bretagne, j’ai aussi dans mon catalogue de cartes postales des visuels de Nantes, Lyon, Paris, Lille… J’aime bien aller à la découverte de toutes ces villes merveilleuses et en faire mon carnet de photos.

Une fois la photos prise et triée, il me faut trouver une texture dans mes archives ou préparer un morceau d’aquarelle pour lui donner un relief, elle doit aussi s’accorder aux couleurs de la prise de vue, la compléter sans la défigurer. Une fois l’assemblage effectué sur ordinateur, je lui rajoute ma bordure noire pour le côté rétro et c’est fini. Il n’y a plus qu’à l’envoyer à l’imprimeur.

marc7


 

As-tu un objet fait-main que tu aimes le plus ?

J’avais acheté un coquelicot en céramique sur socle de l’artisan Bernard Defer qui réside dans les Vosges pour offrir à ma compagne, je le trouve de plus en plus joli, toute en délicatesse. Je me suis procuré l’année dernière une sérigraphie avec des poissons que je trouve très belle aussi, elle est de Valérie Leroux, une artiste de Concarneau.

Sur Etsy, j’adore les peintures de Clare Elsaesser et celle de Jeremy Miranda, ainsi que les illustrations d’Emma Leonard

Quand tu n’es pas en train de créer, que fais-tu ?

Je passe la plupart de mon temps à me promener et à prendre des photos, mais sinon j’adore aller ramasser les champignons en forêt et les palourdes dans la baie du Mont-Saint-Michel.
J’aime aussi beaucoup la musique, lorsque j’étais encore à Rennes je faisais des chroniques et des photos de concert pour un webzine local (Alter1fo), je suis plutôt rock et folk.

Où voudrais-tu être dans 10 ans ?

Je n’ai pas grand chose à changer, je suis assez heureux à l’heure actuelle. Peut-être pourrai-je diversifier mon activité en sortant un livre avec mes photos de rue ou de bords de mer, et si je trouve le temps, j’aimerai beaucoup me mettre vraiment à l’aquarelle.

As-tu un conseil à donner à ceux qui veulent se lancer?

Je leur dirai d’expérimenter cent fois, mille fois ce qu’ils sont en train de faire jusqu’à trouver la bonne recette. Internet a changé les rapports sociaux et il est difficile de sortir du lot désormais, n’essayer pas de copier sur un autre, inspirez-vous en tout au plus, ce n’est qu’en offrant un produit original et bien fait que le succès se rencontre.
Favoriser les contacts, une fois que vous avez trouvé votre produit ou votre art, essayer aussi de le diffuser localement.

Retrouvez Marc sur 

Etsy / Twitter / Flickr / Facebook / son portfolio

5 commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentair