Acheter sur Etsy

Vendeur à la Une – Antonin + Margaux

Nov 5, 2014

par Ophélie Le Pocreau

Etsy.com handmade and vintage goods


Pouvez-vous m’en dire un peu plus sur vous ?
On s’est rencontrés à l’École de Communication Visuelle pendant nos études. Très vite on s’est rendus compte que nos façons de fonctionner et nos univers collaient plutôt bien, alors on ne s’est pas posé plus de questions et on a commencé à produire des choses ensemble. Et puis à la sortie de l’école on a poursuivi dans cette manière de faire en créant Antonin + Margaux. On a donc tous les deux une formation de directeur artistique. La sérigraphie est venue sur le tas. On est un peu touche-à-tout et on s’est assez vite rendu compte que c’était un moyen formidable pour imprimer nos propres images, nos propres messages, ainsi qu’un médium d’expérimentation très riche. Dernièrement, on a imprimé des affiches avec un vernis brillant sur du papier skin noir. C’était intense de pouvoir produire ce genre d’objet. C’est pas le type d’effet que tu peux te permettre dans toutes les commandes print par exemple. Voilà, on aime notre métier de graphiste, mais on aime aussi énormément mettre les mains dans l’encre.

10390964_782868298418703_1692910265164002832_n

Comment décririez-vous votre processus créatif ?
Je dirais « naturel ». Du fait de la pluralité de nos activités, on a plus tendance à laisser les envies graphiques venir à nous. On sait très vite quelle idée sera réalisée. On ne met souvent pas très longtemps à se mettre d’accord, et il y a généralement peu de temps entre l’idée et la réalisation. C’est assez instinctif. On fait ça pour se faire plaisir, et on est heureux quand ça plaît également.

10629882_780667675305432_4463595713187562991_n
isa_760xN.10774313770_2qd3

Qui vous influence le plus dans vos créations ?
Qui ? C’est une question difficile ça ! Et bien on a tous les deux nos artistes fétiches. Margaux est méga fan du boulot de Sofia Coppola, j’y suis pas insensible non plus. J’aime énormément le travail que peuvent faire les tatoueurs par exemple, qui sont d’ailleurs pas seulement tatoueurs la plupart du temps. Dans le désordre, niveau influences je pense qu’on peut citer Studio Lin, Two Times Eliott, Antoine et Manuel, Massin et sa cantatrice chauve, Amanda Jones, Larissa Kasper, Guy le tatooer, Lionel Outofsteps, Yann Black, Bruno Borges, Julian Bialowas, l’Atelier Müesli, Café Crème, Adam Hill, le studio LVL, Jude Landry.
On est très curieux du travail des sérigraphes du monde entier également. Dernièrement, on est tombés sur des portoricains qui imprimaient sur des surfaces rondes avec un dextérité incroyable. Fascinant !  

AntoninPlusMargaux.etsy.com 2

Qu’est-ce que le fait-main signifie pour vous ?
L’assurance que le créateur ait mit du coeur dans sa production. Ça a réellement plus de valeur. Comme disait un des sticker Etsy: « I buy from real people. » Cette dimension humaine, c’est ça que nous apprécions.

AntoninPlusMargaux.etsy.com 4

Pourquoi avez-vous choisi d’ouvrir une boutique Etsy pour vendre vos créations ?
C’est Delphine de Hello Pétronille qui nous a vraiment convaincus d’ouvrir une boutique sur Etsy. À vrai dire, nous en avions déjà une ailleurs. Mais le point fort indéniable d’Etsy c’est son côté communautaire. C’est plus que de l’achat et de la vente. Prenez les treasuries. C’est un formidable moyen de créer de jolis ensembles de produits, tous issus de créateurs déjà présents sur Etsy. Tout est fait pour mettre en valeur le travail des créateurs.

slide_bigcartel_antonin+margaux_rug

Votre implication dans la team Nantes c’est quoi pour vous ?
C’est avant tout un moyen de mettre en commun l’énergie de toutes et tous afin de faire connaître le travail des créatrices et créateurs nantais. Quand on s’est inscrit sur Etsy, avec l’aide de Delphine de Coquelicot & Bergamote, on a très vite trouvé le côté communautaire intéressant. Comme il n’y avait pas de team Nantes, on s’est dit que c’était le moment de lancer l’aventure ! À Nantes, il y beaucoup de gens qui font des choses de qualité, et c’est plus facile de les défendre en se regroupant.

Que vous apporte Nantes en matière de création ?
C’est une ville riche culturellement parlant, je crois que tout le monde le sait maintenant, c’est presque « cliché » de le dire comme ça sans aller plus loin. Au delà des projets gigantesques financés par la ville, il y a également (et surtout) des milliers de personnes et des centaines d’assos qui se bougent pour défendre leurs arts, leurs opinions, leurs valeurs. Ce qui est intéressant c’est que les gens ne sont pas juste consommateurs de culture à Nantes, beaucoup produisent des choses, de la musique, de la danse, du théâtre, de l’art contemporain et même parfois un peu de tout cela mélangé ! C’est intéressant d’évoluer dans une telle effervescence.

AntoninPlusMargaux.etsy.com 6

Quand vous n’êtes pas en train de créer, que faites-vous ?
On fait les éponges. Afin de pouvoir rester créatif, il est primordial de faire l’éponge, de se remplir d’images, de sons, de concepts intéressants. C’est cela qui nous permet, une fois passé à la moulinette Antonin + Margaux, de proposer des images intéressantes, des produits originaux.

Où voudriez-vous être dans 10 ans ?
Nous avons quelques projets en tête, qui impliquent de pas mal voyager, donc on verra bien 🙂

 Leur boutique ? Les précédents vendeurs à la une

14 commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentair