Acheter sur Etsy

Cinq statistiques à suivre pour votre boutique

Nov 27, 2014

par Katie Noonan

Etsy.com handmade and vintage goods

Etes-vous accro aux statistiques de votre boutique ? Regardez-vous avec anticipation le nombre de vos visites quotidiennes grimper ? En tant que vendeur, je consulte mes statistiques chaque jour, plusieurs fois par jour. Il m’arrive parfois d’examiner mes mots-clés ou de regarder mes chiffres mensuels, mais la plupart du temps, je ne regarde que mes statistiques quotidiennes. Cela peut parfois être un jeu dangereux ! Même au milieu d’un mois à l’activité intense, une journée avec peu de vues ou peu de mises en favoris peut être déprimante. En regardant les statistiques de votre boutique d’une nouvelle manière, vous pouvez diminuer votre taux d’anxiété et vous remémorer le temps que vous avez investi dans le développement de votre boutique. Les cinq statistiques décrites ci-dessous ne constituent pas la liste exhaustive des éléments sur lesquels vous devez garder un œil – mais les consulter peut vous aider à prendre un peu de recul par rapport au travail quotidien, et à concentrer votre attention sur les données de votre activité sur le long terme.

1. Le ratio visites/ventes

Votre ratio visites/ventes, également appelé taux de conversion, est plus pertinent lorsqu’il est mesuré sur de longues périodes. Vous pouvez par exemple consulter ce ratio sur la période de janvier à juin, puis le comparer avec celui des mêmes 6 mois de l’année précédente. Imaginez que vous ayez eu 1000 visites et deux ventes l’année dernière, mais seulement 800 visites et 2 ventes cette année. A première vue, vous pourriez penser que votre activité va moins bien car vous avez reçu moins de visites. Mais en réalité, cela signifie que vous avez vendu plus d’articles par rapport au nombre de visites.

Au lieu de vous concentrer sur l’obtention d’un plus grand nombre de visites, essayez donc de transformer plus de visites en ventes. Comment ? Tout d’abord, utilisez des tags exacts et descriptifs pour faire en sorte que vos articles soient pertinents pour les visiteurs qui arrivent sur vos fiches produits.  Supprimer périodiquement les mots-clés qui ne fonctionnent pas dans votre boutique est une bonne habitude à prendre. Vous pouvez augmenter la possibilité que les visiteurs mettent vos articles dans leur panier en répondant à toutes les questions qu’ils pourraient avoir dans les descriptions de vos fiches produits. Si un acheteur arrive sur votre article et n’est pas sûr de sa taille, de sa texture ou de son poids, il y a plus de chances qu’il s’en aille plutôt que de cliquer sur « contact » pour vous poser des questions et attendre une réponse. Vous aimeriez améliorer vos descriptions? Lisez Comment écrire des descriptions d’articles irrésistibles.

2. Les sources de trafic sur Etsy

Vous pouvez savoir si les visiteurs restent dans votre boutique après y être arrivés en examinant les sources de trafic Etsy citées dans la section des statistiques de votre boutique. Si vous y voyez des visites provenant de Vos fiches produits ou de votre page A propos, c’est que vous avez capté l’attention de quelqu’un ! Les vues provenant de ces endroits vous informent que les visiteurs se promènent d’une zone de votre boutique à une autre. En augmentant le trafic interne entre vos fiches produits, vous pourrez également diminuer votre ratio visites/ventes.

Incitez-vous les visiteurs à aller voir d’autres endroits de votre boutique dans les descriptions de vos fiches produits ? Si vous êtes comme la plupart des vendeurs, vous vendez probablement des articles complémentaires. Informez-en vos acheteurs en insérant des liens vers vos autres articles ou vers les sections de votre boutique dans les descriptions de vos fiches produits. Mirta Tyrrell de Mi + Ed Designs, une illustratrice et sérigraphiste milanaise, sait que quelqu’un qui achète des étiquettes pour ses cadeaux est peut-être également à la recherche de la carte parfaite. Elle utilise la description de ses mini étiquettes cadeaux botaniques pour informer les acheteurs qu’ils peuvent également trouver des cartes, en plaçant un lien vers la section de sa boutique contenant les cartes et les étiquettes, ainsi qu’une petite phrase incitant à aller les découvrir.

mi+ed

Mirta Tyrrell de Mi + Ed Designs insère des liens vers les cartes assorties dans la description de ses étiquettes cadeaux illustrées.

3. Sites référents extérieurs

Recevoir de nombreuses visites internes, c’est super, mais vous pouvez aussi apprendre beaucoup en consultant les sources extérieures ayant amené des acheteurs dans votre boutique. Vous avez peut-être passé de nombreuses heures sur Facebook, Twitter ou Pinterest, ou commenté sur des blogs, envoyé des présentations à des magazines et participé à des événements locaux. Chaque mention de votre boutique ou de votre marque en ligne peut être une occasion de faire découvrir votre boutique à quelqu’un.

Les référents extérieurs que vous ne connaissez pas – en d’autres mots, les visites que vous n’avez pas provoquées – peuvent représenter un vrai potentiel inexploité. Si vous voyez qu’un blog ou site inconnu a généré des visites sur votre boutique, faites une recherche sur ce site pour voir où vos articles ont été mis en avant. Puis, contactez-le. « Si je vois un lien référent qui me semble pertinent, je le suis et, si c’est un blogueur, je lui envoie un petit email ou tweet de remerciement, » déclare Danielle Spurge de The Merriweather Council à Norfolk, Virginia. Vous pouvez par exemple demander si la personne aimerait recevoir la newsletter de votre boutique ou être informée périodiquement des nouveaux articles ou gammes de produits.

Vous pouvez également utiliser les sources de trafic extérieur pour mieux comprendre votre public. Si un blog qui vous a mis en avant cible un public auquel vous n’aviez pas pensé avant, vous pouvez ajuster les descriptions de vos articles pour attirer ce groupe d’acheteurs. Si vous aviez prévu de contacter des blogueurs, pensez à ce public lors de la rédaction de votre mail. Vous êtes prêt pour cela ? Alors lisez Comment contacter des blogueurs pour trouver plus de conseils.

merrieweather

Danielle Spurge de The Merriweather Council étudie les sources de trafic qu’elle ne connait pas, pour voir quel genre de blog met en avant ses colliers d’initiales brodées à la main.

4. Les évènements en réel

Lorsqu’Erin Flanagan de Harp and Thistle Stitchery (New York) a remarqué une baisse du nombre annuel de visites entre 2012 et 2013, elle a réfléchi à ce qu’elle avait fait différemment. Ses produits, comprenant notamment des décorations et des sachets à broder uniques, étaient encore d’actualité, et étaient présentés avec de belles photos. Elle avait affiné ses mots-clés et ajouté de nouveaux articles. La seule chose qui avait changé, c’était le nombre de salons et d’évènements auxquels elle avait participé, moins que les années précédentes.

Erin savait qu’il était impossible de mesurer toutes les visites externes provenant de ses participations à des évènements. Cependant, au lieu d’écarter son intuition, elle a décidé de s’armer d’une feuille et d’un stylo, et de comparer ses statistiques à son calendrier d’événements. A l’aide d’un tableau Excel, elle a comparé ses ventes mois par mois sur chaque année, et utilisé une petite formule visant à déterminer le taux de changement. Ces chiffres ne pouvant pas représenter les évènements auxquels elle avait participé, elle a marqué les mois durant lesquels elle avait vendu en personne. Erin a ensuite remarqué qu’à la suite de chaque événement, il y avait une augmentation significative des visites et des ventes. En 2012, elle avait participé à beaucoup plus de salons et de marchés que les autres années, distribué des cartes de visite et fait la promotion des événements en ligne. “Même après les marchés où je n’avais pas aussi bien vendu que je l’espérais, beaucoup de clients étaient revenus pour commander,” explique Erin. En 2013, elle avait participé à beaucoup moins d’événements, ce qui pouvait en partie expliquer la diminution du nombre de visites sur la boutique. “Les cartes de visites que les gens prennent sur les marchés fonctionnent vraiment!,” déclare-t-elle, ajoutant qu’elle s’était du coup fixé comme objectif d’augmenter sa participation à des événements en 2014.

stichery

Erin Flanagan de Harp and Thistle Stitchery s’est fixé comme objectif de participer à plus de marchés en 2014 après avoir vu une diminution de son nombre de ventes en 2013.

5. Susciter l’intérêt grâce à des codes promo

Une bonne manière d’augmenter vos ventes est d’encourager les clients à revenir. Les codes promos et les promotions spéciales jouent un rôle essentiel pour remercier vos clients fidèles et les encourager à acheter de nouveau dans votre boutique. Vous pourrez trouver un rapport de performance de vos codes promo – une donnée qu’il est utile de mesurer – dans votre fichier CSV récapitulatif de commandes plutôt que dans les statistiques de votre boutique. Regardez quel type de codes promo fonctionne le mieux pour quel genre d’acheteur : des réductions d’un montant fixe, des pourcentages de réduction, ou des envois gratuits. Par exemple, si votre clientèle est internationale, elle répondra peut être mieux à une offre d’envoi gratuit qu’à une réduction d’un montant fixe.

Partagez vos codes promo dans votre Message aux acheteurs, via une conversation personnelle, ou imprimez-les et insérez-les dans vos envois. En créant une référence unique pour chaque code promo, vous pouvez tester les méthodes de distribution des codes qui fonctionnent le mieux avec votre clientèle. La période des fêtes est une occasion parfaite pour faire des expériences avec vos codes promo. Grâce à l’augmentation des ventes avant Noël, vous aurez encore plus d’acheteurs à remercier ! Et une fois arrivée la nouvelle année, ceux qui auront acheté des cadeaux en décembre reviendront peut-être se faire un cadeau à eux-mêmes. Lisez plus de techniques dans Fidéliser vos clients avec des codes promos.

Comment les statistiques de votre boutique vous aident-elles à déterminer la direction à lui donner ? Partagez vos astuces dans les commentaires ci-dessous.

Le meilleur du manuel du vendeur | Quelques exercices pour accroître les visites vers votre boutique

Katie Noonan est portraitiste d’animaux à Brooklyn. Lorsqu’elle ne travaille pas pour la team Etsy Education des vendeurs, elle dessine des animaux, fait des câlins aux chats qu’elle a recueillis, et s’occupe de sa boutique Etsy. Admirez ses derniers dessins sur Instagram, Twitter et Facebook.

3 commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentair