Acheter sur Etsy

11 conseils pour contacter les blogueurs

Oct 4, 2013

par Selmita

Etsy.com handmade and vintage goods
selma

Vous voulez faire connaître votre travail ? Ou le faire connaître d’avantage ? Si oui, cet article est pour vous : nous allons voir comment contacter les bloggueurs.

Mais avant tout : quel est l’intérêt de la démarche? Pourquoi contacter les bloggueurs ?
Payer des bannières de publicité pour se faire connaître est à double tranchant. D’un côté, la pub ennuie la plupart des gens. De l’autre : une fois que votre bannière n’est plus à l’affiche, vous n’êtes plus visible. Quand vous ne payez plus, votre annonce disparaît : on vous oublie.

Pour faire connaître votre démarche et votre travail, misez sur les blogs qui ont déjà une audience potentiellement intéressée par ce que vous faites.
Si vous vous y prenez bien, écrire un article ou organiser un concours sur un autre blog que le vôtre vous aidera à rencontrer de nouvelles personnes, toucher un nouveau public, gagner en crédibilité et augmenter vos ventes. Joli programme n’est-ce pas ?
Mais seulement « si vous vous y prenez bien », car vu les enjeux, les bloggueurs sont très très sollicités.

Trois d’entre eux ont accepté de témoigner pour cet article et de vous donner de bons conseils : un grand merci à Céline de Merci pour le chocolat, Coline de Et pourquoi pas Coline et Vincent de Shake my blog (anciennement MyDz, MyDIY, MyDay …).
La bonne nouvelle, vous allez voir, c’est que 90% des gens qui les sollicitent s’y prennent comme des pieds.

Voici comment sortir du lot !

Conseil n°1 : soyez lucides.

Savez-vous combien les bloggueurs reçoivent de mails non sollicités chaque jour ?

Coline : « En ce moment, c’est un peu moins que d’habitude à cause de l’été et des vacances mais je dirais que j’en reçois entre 100 et 200 chaque jour, tout confondu. »
Vincent : « Environ 150 par jour. »
Céline : « Cela dépend des périodes, mais en moyenne, j’en reçois entre 10 et 20 par jour, parfois plus. C’est beaucoup, c’est même trop pour pouvoir accorder à chacun sa chance. J’essaie d’y répondre au maximum, mais souvent le temps me manque pour tous les traiter. »

La bloggueuse/le bloggueur est donc quelqu’un qui a, comme vous, des nuits et des journées trop courtes, avec une boîte e-mail qui déborde. Personne ne peut ouvrir puis répondre à 20 mails non-sollicités par jour. Encore moins à 200.

Conseil n°2 : Utilisez l’effet cocktail

Savez-vous pourquoi on ouvrirait votre mail ? Il y a 2 possibilités : soit on vous connaît déjà, soit votre titre et la 1ère phrase de votre mail (visibles sur Gmail mais aussi sur Yahoo mail mobile) donnent envie de cliquer.
Je laisse Céline et Coline vous résumer le problème :

« Dans 90% des cas, les mails non-sollicités sont mal ciblés. L’entrée en matière est impersonnelle, ou pire, personnalisée mais avec une erreur sur la personne : « cher blogueur, chère blogueuse » « bonjour Martine » (ah non, désolée, moi c’est Céline ^__^) ».

« Ouvrir un mail et lire « bonjour chez blogueuse/modeuse »… Je pars du principe que si une marque souhaite travailler avec moi c’est qu’elle connaît mon blog, mon univers (mon prénom!!!). Débuter un mail de la sorte donne juste l’impression d’un envoi massif de mails à tout le monde et n’importe qui. Ca me rebute totalement ». Coline

Ce qui nous amène à « l’effet cocktail ». Nous sommes très attachés à nos prénoms, et même dans le brouhaha d’un cocktail, notre oreille repère les conversations qui mentionnent notre prénom.
La boîte mail étant de nos jours un vrai brouhaha, cherchez toujours le prénom de la personne à qui vous écrivez et adressez-vous à elle dès le titre du mail « Bonjour Céline ! ». Ce simple titre vous différencie déjà des 90% de mails non sollicités qui commencent par chère bloggueuse, chère madame, cher {insérez ici le nom de votre blog au lieu de votre prénom!}.

Conseil n° 3 : N’envoyez pas de communiqué de presse

Passé le titre, reste le corps du texte. Et il y a des envois que personne n’aime recevoir, j’ai nommé…les communiqués de presse ! Vous êtes une personne qui écrit à une autre personne. Le bloggeur/la bloggueuse n’est pas à la tête d’une équipe de communication pour un magazine : n’envoyez pas de communiqué de presse ! C’est long, c’est bateau et ça décourage les âmes les plus charitables 🙂
N’envoyez pas non plus un mail commun : on voit tout de suite si un texte a été écrit pour plusieurs personnes ou juste pour soi.

Conseil n°4 : Donnez 4 raisons de répondre !

Une fois qu’on a ouvert votre message, pourquoi est-ce que quelqu’un de très occupé vous répondrait ?
Je vous recommande de donner au bloggueur les 4 raisons suivantes de vous répondre:

Raison 1 : on est sincèrement flatté.
Laissez toujours l’honnêteté guider votre démarche. Si vous n’aimez pas un blog, ne le contactez pas pour qu’il mette en avant votre travail. Contactez des personnes que vous admirez, et faites part sincèrement de votre admiration.
Si une personne sent que vous appréciez et connaissez vraiment son univers, elle sera touchée.
En une phrase, en citant tel ou tel article, avec une réflexion pertinente, montrez que vous appréciez réellement le travail de cette bloggueuse/ce bloggueur.

Raison 2 : vous inspirez confiance.
Quand on est dans une situation qu’on ne connaît pas, on cherche l’avis des autres pour se décider.
Car la personne qui vous fait confiance alors qu’elle n’aurait pas dû perd du temps et de l’énergie…mais aussi de la crédibilité. Et oui : et si ces lecteurs ne recevaient jamais le cadeau que vous avez promis ? Et si ce n’était pas de la bonne qualité ?

C’est à vous de prouver qu’on peut vous faire confiance :
– si vous êtes en contact avec des amis de cette personne-là ou que vous avez déjà mis en place des partenariats dans son cercle amical, mentionnez-le.
– si vous n’avez aucune relation commune, d’autres facteurs vont inciter à vous faire confiance (le nombre de ventes et d’admirateurs dans votre boutique, le nombre de commentaires sur votre blog et la qualité vos textes et de vos photos.)

Raison 3 : on aime bien votre travail.
Peut être que le bloggueur connaît déjà votre marque.
Si ce n’est pas le cas, rassurez-vous : on peut aussi tomber en amour avec votre travail quand vous débutez et que vous n’avez pas encore de ventes ou de blog!
Si et seulement si votre mail est bien tourné et vos visuels sont beaux et pile dans l’esthétique de ce blog-là.

Raison 4 : on a quelque chose à y gagner.
Bah oui. Publier un article invité ou un concours donne du travail supplémentaire à une personne qui a déjà des journées bien chargées. Il faut mettre l’article en ligne, s’occuper des photos, de la mise en page, gérer les réseaux sociaux, les commentaires…

Comme l’explique Coline « La marque qui en demande trop se tire dans le pied. Un partenariat doit être gagnant/gagnant. Quand une marque me demande de faire un article entier à son propos + 1 concours + un relais Facebook contre…rien, je suis toujours un peu interloquée ! »

C’est à vous de spécifier très clairement ce que la personne qui lit votre mail retirerait de ce partenariat : un cadeau pour elle ? pour ses lectrices ? les 2 ? un contenu à publier pendant ses vacances ? Trouvez et dites-le.

Donc :

Conseil n°5 : Faites des recherches avant d’envoyer quoi que ce soit à qui que ce soit

Ça semble logique mais…voici ce que reçoit Vincent :

« Bonjour Madame, j’ai adoré votre site et suis certain(e) que vous adoreriez tester ce nouveau rouge à lèvres dans le cadre de vos articles beauté »… Vincent étant 1/ un monsieur 2/ qui ne fait aucun billet beauté…

Si vous vous adressez à quelqu’un dont le blog n’est pas aligné avec votre travail, vous lui faites perdre son temps. Et vous perdez le vôtre (en plus de vous décourager).

Ne sous-estimez pas ce point : sans recherches, tous vos effets tombent à l’eau…comme en témoigne Coline :

« Un blog c’est une personne, un « univers ». Tout ne peut pas être mis en avant chez tout le monde, certaines choses sont hors sujet! Par exemple quand on me propose de parler d’un champagne sur mon blog ou de tester un régime amincissant, je me demande vraiment à quoi sont payé les Community Manager de ces marques… »

Cherchez donc absolument les bloggueurs/bloggueuses qui pourraient être intéressés par votre travail. Pour les trouver, vous devez connaître votre propre client(e). Car votre client(e) a toute une vie en ligne, et elle/il lit des blogs complémentaires au vôtre. Si vous travaillez avec des matériaux recyclés, vous pourrez chercher du côté des blogs bio/écolos. Si vous créez des accessoires de mariées, vous chercherez des blogs dédiés à l’organisation des mariages. Vous créez des décors de tables ? Pensez aux blogs culinaires. Des accessoires pour enfants ? Pensez aux blogs de parents.
Il s’agit de construire une liste des blogs que lit votre client(e) parfait(e).

Et fouillez chacun d’eux pour choisir ceux qui sont complémentaires à votre démarche, qui vous plaisent et à qui votre travail devrait plaire :

« La marque et les créations jouent aussi beaucoup! Je serai forcément plus enthousiasmée par des produits que j’aurais pu acheter moi-même que par quelque chose dont je ne connaissais même pas l’existence 2 minutes auparavant… » Coline

Conseil n°6 : Soyez sociables 🙂

Les réseaux sociaux sont faits pour sociabiliser (et non pour faire la promo de ses créations!). En revanche, si vous sautez enfin le pas de Twitter et que vous participez sur Facebook, vous tissez des liens, vous apprenez à connaître les gens, leur cercle amical et ce qui leur plaît. C’est donc beaucoup plus facile de les contacter !
Ça ne se fait pas du jour au lendemain, mais en quelques mois, vous pouvez vraiment rencontrer du monde. Comment ? En participant aux conversations, en répondant aux questions, en rendant service à chaque fois que vous le pouvez.
Encore une fois : soyez sincères. On sent à 10 kilomètres les personnes qui cherchent à « profiter ».

Conseil n°7 : Ouvrez vos écoutilles

Avant d’envoyer votre mail : lisez le blog, la page Facebook et le compte Twitter de la personne dont vous voulez attirer l’attention. Si elle est en vacances, qu’elle a de gros projets en cours ou des problèmes à régler : ce n’est pas le moment.

Conseil n°8 : Soyez humble.

Vous croyez avoir pensé à tout…mais rappelez-vous que vous ne savez pas tout non plus de cette personne. Peut-être qu’il/elle préfèrerait faire les choses autrement. Peut-être que le moment ne lui convient pas. Peut-être qu’elle/il n’est pas intéressé(e).

« Evitez le mail hyper directif : je vous propose un concours mais il faudra absolument le faire comme ci, ou comme ça, « liker » ma page Facebook, relayer sur tel ou tel réseau social, utiliser tels mots-clés. Merci, mais je suis chez moi et je connais mon affaire ^__^ (oui, parfois la blogueuse peut être de mauvaise humeur) » Céline

Soyez humbles. Et bien sûr, ne soyez jamais ni critiques, ni menaçantes 😉

Jetez un oeil (vraiment) au travail du bloggueur et présentez simplement votre demande sans passer par des « on est au top », « on va tout déchirer », « si vous travaillez pas avec nous, vous serez la risée du web », « franchement ça vous ferait du bien de présenter quelque chose de sympa pour une fois ». Vincent

Conseil n°9 : Préparez-vous

Avant d’envoyer votre mail : mettez votre blog et votre boutique sur leur 31.
Revoyez votre page à propos et vos descriptions produits. En plus de soigner vos visuels, prévoyez des signes de vie récente quand vous contactez des bloggueurs. Si le dernier statut de votre page Facebook a 3 semaines, votre dernier article 2 mois et qu’il n’y a que 5 articles dans votre boutique, vous ressemblez un peu à un fantôme du web 🙂

Conseil n°10 : Faites court et allez droit au but

A chaque fois que la personne qui vous lit doit faire une pause pour comprendre ce que vous voulez dire, vous risquez de la perdre. Ne demandez pas à l’autre de réfléchir ni de faire des choix à votre place. Plus précisément, n’envoyez pas de mail pour dire « Bonjour ! J’ai créé tel produit et j’ai pensé que ça pouvait vous intéresser ».
Qu’attendez-vous ? Que la personne en parle sur son blog ? Qu’elle vous contacte pour un partenariat ? Qu’elle vous demande des renseignements ? Souvenez-vous que votre destinataire a reçu 149 autres contacts dans les dernières 24h…et formulez clairement votre proposition !

L’idéal ?

« Un mail bien construit, assez court et qui va droit au but. J’ouvre tous mes mails mais j’avoue être très souvent découragée quand je tombe sur un pavé indigeste… » Coline.

Conseil n°11 : Relancez

Votre mail peut atterrir dans les spams. Ou être rapidement enseveli sous la pile des 172 autres requêtes envoyées dans la semaine. On peut l’ouvrir et oublier de répondre. On peut avoir envie de répondre et ne plus retrouver le mail.

Bref : si vous ne recevez pas de réponse, relancez 5-6 jours après. Faites suivre le mail initial avec 3 lignes supplémentaires pour expliquer que vous retentez l’envoi au cas où…Et si vous n’avez pas de réponse, tant pis. Contactez quelqu’un d’autre !

Recommandations finales

Coline : « Ne vous éparpillez pas! Pour les lecteurs comme pour les blogueurs, rien de pire que de voir partout le même concours, le même article, la même marque! Concentrez-vous sur un, voire deux, bons blogueurs car la qualité est plus importante, et aura plus d’impact que la quantité! »

Vincent : « Personnalisez vos envois : comme j’ai plusieurs blogs je reçois parfois 3 ou 4 fois le même message. Pensez aussi à alléger vos photos ! Les messages trop lourds, je supprime sans ouvrir. Si les images sont formatées pour le web, et jolies, en général j’ouvre. Et souvent, j’en parle ! »

Céline : « Adoptez un ton particulier et personnel, mais pas trop familier (on ne se connaît pas encore après tout) »

Et vous ? Quel est le conseil de cet article qui vous parle le plus ?
Si vous avez déjà contacté un blog pour faire connaître votre travail, avez-vous d’autres conseils ? Reconnaissez-vous une de vos erreurs dans l’article ?

N’hésitez pas à partager votre expérience et vos questions dans les commentaires, je vous répondrai !

Selma a créé Apollinepoint.com, un site d’aide et de conseils pour les mamans entrepreneuses créatrices et free-lances. Le site compte aujourd’hui plus d’une centaine d’articles pour vous aider, et une communauté dynamique ! Très attachée à l’entraide communautaire, elle contribue au manuel du vendeur Etsy. Vous pouvez retrouvez ces conseils pour les vendeurs Etsy ici.

25 commentaires

  • mlryletouffet

    Méléryle Touffet a dit il y a 5 années

    Bonjour à toutes les boutiques Etsy et à la team Etsy, Je tiens le blog "lookcooktherapy", où je parle principalement de mode, Toujours à la recherche de nouveautés et de choses sympa à faire découvrir mes lectrices, j'étudie toutes proposition. Ca me permet d'alimenter mon blog et à vous de vous faire connaître. N'hésitez pas à me contacter: lookcooktherapy@gmail.com$ lookcooktherapy.blogspot.fr Bonne journée

  • Maroual

    Marine de submicrocosm a dit il y a 5 années

    Article qui tombe à pic! ^^

  • PrinceCharmant

    Victoria de PrinceCharmant a dit il y a 5 années

    Super article ! Merci pour les conseils :D

  • TOOKOOcreation

    TOOKOO Création de TOOKOOcreation a dit il y a 5 années

    Merci pour cet article super intéressant. Il n'y a plus qu'à maintenant avec ma nouvelle collection qui va sortir d'ici une ou deux semaines c'est parfait. Merci Apolline ;)

  • SophieRenee

    Sophie de SOPHIEetRENEE a dit il y a 5 années

    Très intéressant, clair et précis! MERCI pour ces précieux conseils et merci aux blogueurs qui ont accepté de témoigner! Bon week end a tous!

  • LesFilsRouges

    Eve Lune de LesFilsRouges a dit il y a 5 années

    J'ai lu attentivement, c'est vraiment instructif. Merci à Selma pour tous les conseils avisés !

  • LabyrintheUniversel

    Aline de ContesEnchantes a dit il y a 5 années

    Un article très intéressant et très utile, merci à Selma pour cet article!

  • Selmita

    Apolline a dit il y a 5 années

    Merci les filles :-) Bonne recherche + bonne rédaction à toues ;-))

  • nevata

    Nevyana de GrannyKnowsBest a dit il y a 5 années

    top article! merci beaucoup pour ces conseils.

  • Sandra242

    Sandra Díaz de MonoculoShop a dit il y a 5 années

    Merci Selma! très intéresant :)

  • felie

    Monique Brivet de felie a dit il y a 5 années

    Selma tu es un ange avec ces conseils si judicieux ! merci

  • clemlamandarine

    Clementine de ClemLaMandarine a dit il y a 5 années

    Merci pour cet article. Il me reste une question : quand on reçoit une réponse négative, on répond ou pas ? Un mail genre "ok, je comprends, merci d'avoir pris le temps de répondre" . Ou alors, on part du principe qu'on a assez enquiquiné la bloggueuse et on la laisse (enfin) tranquille ?

  • Selmita

    Apolline a dit il y a 5 années

    Merci @Nevyana @sandra @monique @clementine :-) Pour répondre à ta question, Clémentine : oui, réponds! Envoyer une réponse, même négative, prend du temps. Alors fais comme dans la vraie vie : remercie la personne qui a pris le temps de t'écouter/te lire, même si ce n'était pas possible pour cette fois :-)

  • cecileH

    Cécile H de ToucanBleu a dit il y a 5 années

    Super article! Merci!

  • carolinequesnel

    Caroline Mila de PetiteMila a dit il y a 5 années

    Article très intéressant qui reflète bien la réalité, je rejoins Coline : voir toujours les même articles et toujours les mêmes concours sur la toile, ça rend les marques peu crédible. Avec mon blog, j'essaye également de privilégier la qualité à la quantité.

  • cmusa

    musa a dit il y a 5 années

    Merci beaucoup pour tes conseils et ceux des participants. J e comprends mieux e qu 'il ne faut pas faire ! Belle journée !

  • poupeeflore

    Matell de PoupeeFloreParis a dit il y a 5 années

    Merci Apolline. Un question; est ce possible d'exister comme blog ( et ventes sur Etsy) SANS facebook??

  • leeziebijoux

    leeziebijoux de LeezieBijoux a dit il y a 5 années

    Intéressant et juste ;) Inversement les blogueurs qui contactent les créateurs cela peut être assez folklorique et déroutant aussi !

  • Selmita

    Apolline a dit il y a 5 années

    Bonjour Matell, désolée de répondre si tard! Je dirais que oui, il est possible d'exister comme blog et boutique sans Facebook et qu'on devrait d'ailleurs s'en passer jusqu'à un certain point, pour mieux concentrer ses efforts de commercialisation sur le reste. Mais il y a un moment où ce serait dommage de s'en priver :-) Et merci Leezie, pour ton témoignage "inversé" :-))

  • aparisfrance

    Myriam Journo de AParisFrance a dit il y a 5 années

    Merci je débute et j 'ai besoin de conseils . Je vais écouter tes conseils

  • mouradramdani

    mourad ramdani a dit il y a 5 années

    “ Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l'avenir”

  • Tagatable

    Fabienne Isabelle de Tagatable a dit il y a 5 années

    je viens de découvrir votre article et je le trouve tout simplement génial ! bien expliqué, clair, précis et bourré d'idées ! Merci :-)

  • armandatonga

    Armand Atonga de BESOFashionStyle a dit il y a 5 années

    Merci pour la pertinence des conseils. Artistique Amitié, Armand.

  • Anichai

    Laura Leone de Anichai a dit il y a 5 années

    Bien vu l'article ! Et j'ajouterai à celà : pour ceux qui hésitent encore à contacter les blogueurs, et bien qui ne tente rien n'a rien alors à vos email :)

  • SPIRALEROUGE

    Véro de SPIRALEROUGE a dit il y a 3 années

    Article qui ne date pas d'hier mais toujours d'actualité!! J'ai ouvert une boutique Etsy en 2011 et j'ai également un blog. C'est vrai que c'est beaucoup de travail, mais quand on est créatif c'est une occupation intéressante. Mon blog: http://mawades.blogspot.com/

Connectez-vous pour ajouter un commentair