Blog français d'Etsy

Une formule simple pour calculer le prix de votre travail

Etsy.com handmade and vintage goods

Cet article a été écrit par HeyMichelle pour le manuel du vendeur anglais. Vous pouvez lire l’article original ici.

Imaginons un bel atelier de création de bijoux, un poste à souder, une enclume posée sur une vieille souche de bois usé,  un établi de bijoutier et au dessus de tout ça, une pile de pièces terminées. Derrière l’établi est assis un bijoutier qui n’a pas encore commencé à vendre ses créations. Qu’est ce qui le retient ? Depuis que nous vous écoutons, nous avons appris que fixer un prix pour votre travail est l’étape la plus difficile et retardent pour beaucoup l’ouverture d’une boutique. Mais nous sommes là pour partager et vous expliquer notre formule préférée, pour que vous puissiez vous lancer en toute confiance et vendre !

Connaitre la formule

Voici notre formule magique :

Matières premières + Travail + Dépenses + Bénéfices = Prix de gros x 2 = Prix au détail

Nous la tenons de l’incroyable Megan Auman. Et ce que nous aimons dans cette formule, c’est que votre bénéfices est clairement pris en compte !

Note de la rédaction : en France, beaucoup de vendeurs nous ont signalé que pour la plupart des magasins, la formule : Prix de gros x 2,5 = Prix au détail était plus efficace.

A présent, regardons en détail chaque partie de la formule et décomposons-la.

Matières premières

Faites attention à bien prendre en compte tous les coûts concernant les matériaux. Sont souvent oubliés : les petites choses comme le coût du fil et les grosses choses comme le coût du packaging. Si vous faites une estimation à la louche, penchez du côté le plus cher !

Travail

Si quelqu’un veut vous embaucher et qu’il vous offre 5 euros de l’heure, accepteriez vous le deal ? Soyez un bon patron pour vous-même et faites quelques recherches. Combien gagne une couturière à Paris ? Et bien, trouvez son salaire (ici pour la France, là pour les Etats-Unis et le Canada) – (n’oubliez pas que vous serez certainement plus qu’une coututière – vous serez en même temps le styliste, le département marketing, le comptable, le concierge et l’assistant administratif).

Dépenses

L’emballage à bulle, ce livre numérique que vous avez acheté à 3 heures de l’après-midi, la location de votre atelier, votre abonnement de transport pour vous rendre à l’atelier chaque jour, une nouvelle balance pour votre atelier de pesage. Comment diable faire rentrer toutes ces dépenses dans le prix d’un article ?

Voici une façon de faire :

  1. Notez toutes les dépenses auxquelles vous pensez – par exemple, ajoutez vos frais Etsy, les fournitures de bureau, le loyer ou les services.
  2. Ensuite, calculez le nombre d’articles que vous aimeriez vendre par moi. Divisez ce nombre par le total de vos dépenses.

Conseil : commencez à faire deux choses qui vont vous aider à calculer un prix plus précis : 

  1. Garder scrupuleusement une trace de chacune de vos dépenses pour re-estimer ce chiffre lorsque vous aurez commencez à vendre. Je vous suggère d’utiliser  Outright – un outil gratuit pour votre comptabilité en ligne (en anglais). Si vous préférez un outil en français, les auto-entrepreneurs francophones peuvent consulter Myae, CIEL ou Kiwili).
  2. Commencez à prévoir les plus grands investissements. Combien d’articles pouvez-vous créer avec cette machine à coudre ? Combien de temps cette imprimante tiendra t’elle avant de devoir être remplacer ?

Bénéfices

Réfléchissez bien : où voulez vous mener votre petite entreprise ? Souhaitez-vous quitter votre boulot ? Ou rembourser votre prêt étudiant ? Faire votre comptabilité avec en tête un objectif pour vos bénéfices vous aidera à atteindre votre but. Ce chiffre dépendra de ce que vous vendez,et sera par exemple pour un graphiste dont les coûts de matières premières et les heures de travail assez faible, le reflet de son talent. Nous vous laissons l’évaluer. Nous vous faisons confiance sur cet aspect – mais ne nous décevez pas en vous sous-estimant !

Synthétisons tout ça !

Super, tout ça nous amène maitenant à votre pris de gros (ou prix professionnel). Certains souhaitent savoir s’ils peuvent utiliser ce prix dans leur boutique Etsy. Ne serait-ce pas une bonne façon de proposer votre travail à un prix abordable ? Non, non et non.
Voici pourquoi nous vous prions de doubler votre prix de gros et de vendre votre travail à son vrai prix au détail :

  1. Vendre votre travail au prix de gros sous-évaluent ceux qui fixent le prix de leur travail au prix de revente. Quand la majorité des vendeurs d’une catégorie fixe le prix de leur travail de façon réfléchi, c’est toute la catégorie qui en tire profit.
  2. Les clients vont se demander “Pourquoi ?” Pourquoi votre travail est si bon marché par rapport à celui des autres ? Est-ce parce qu’il n’est pas fait main ? Est-ce parce que vous utiliser de moins beaux matériaux ? Votre prix raconte également une partie de votre histoire : assurez vous que cette histoire est la bonne.
  3. Vous vous mettez dans un situation désavantageuse. Disons par exemple, qu’un distributeur vous contacte et vous disent “Nous aimerions vous acheter 100 exemplaires de cet article ! Merci de nous indiquer votre prix de gros.” C’est une super opportunité mais une opportunité que vous ne pourrez pas saisir.

Arrivez-vous à un prix que le marché n’est pas prêt à mettre ? Voici une astuce : si vos articles sont trop cher pour le marché, ce n’est pas votre prix que vous devez modifier, c’est le design ou la façon dont vous produisez votre travail. Soyez créatif et regardez comment vous pouvez ajuster votre article pour réduire vos coûts. Ne pouvez vous pas acheter des matériaux en lot à prix réduit ? Ne pouvez vous pas produire vos articles en plusieurs exemplaires, réduisant ainsi le travail ? Ne cédez pas à la facilité en réduisant vos prix.

Rappelez-vous, le bon tarif vous permettra d’atteindre votre objectif. 

 

Consignes bonus ! (pour les anglophones)

1. Regardez le Online Lab sur les bases de la tarification :

Watch live streaming video from etsy at livestream.com

2. Téléchargez et imprimez notre fiche de travaux pratiques sur l’art de la tarification pour le profit.

3. Suivez nos ateliers en ligne sur l’art de la tarification pour le profit retransmis ici.

Et vous, quels sont vos conseils en matière de tarification ?

Manuel du vendeur | Newsletter Etsy Success France

  • lesfollesmarquises

    Dorothée Vantorre from lesfollesmarquises says:

    Merci pour cet article bien utile !

    2 years ago

  • PetitsPixels

    AnneKo from PetitsPixels says:

    Oui, c'est très intéressant ! Merci :)

    2 years ago

  • moosnoozer

    Anaïs Yhuel says:

    Je me demande combien de créateurs respectent ce calcul...Prenons pour exemple une paire de boucles d'oreilles dormeuse avec une perle en verre avec calotte par boucle, sans argent ni or. Il faudrait vendre cette paire 20€...en tant que cliente je ne l'achèterais pas (à moins que je gagne au loto et que je ne sache plus quoi faire de mon argent...)

    2 years ago

  • LCCOLLECTION

    liliCassis from LCCOLLECTION says:

    Très bel article, BRAVO. Nous les créateurs culpabilisons de proposer un prix "juste" face à la concurrence déloyale de certains pays. Cet article remet les pendules à l'heure et nous encourage à ne pasbrader nos "petits chef-d'oeuvres". MERCI http://www.etsy.com/shop/LCCOLLECTION

    2 years ago

  • octopurse

    Daphne from octopurse says:

    Oui, formule idéale, mais peu réaliste au regard de la concurrence américaine et asiatique - dans mon créneau en tout cas... J'ai déjà essayé de vendre au prix juste... j'ai dû revenir au prix "presque de gros" :(

    2 years ago

  • MadameCoussins

    Caroline Lyon from MadameCoussins says:

    Super article qui tombe à pic pour moi car notre gentil revendeur n accepterait pas de voir son prix de gros dans notre boutique cela créerait une concurrence sans pareil pour lui, donc je viens d augmenter mes prix pour rester cohérente !Cet article me conforte dans ce choix merci Laëtitia ; )

    2 years ago

  • leconte

    Christine Leconte from leconte says:

    c'est très utile mais si je suit vos conseils surtout pour notre marge (salaire) jamais je ne vendrais mes créations. je me laisse maximum 120 euros de salaire par création et il me faut souvent 150 heures de travail dessus. merci quand même pour le reste des explications !

    2 years ago

  • EpicFanny

    Fanny Manieres from FannyManieres says:

    Et vendre par la valeur... c'est à dire la valeur perçue, celle qui est liée aux bénéfices que l'on apporte au client. C'est un axe très intéressant de travail aussi. Je l'ai appris et commence à le mettre en pratique grâce au travail que je fais avec Cécile Bonnet.

    2 years ago

  • LaetiFrenchie Admin

    Laetitia Lazerges from LaetiFrenchie says:

    Merci de vos commentaires. Nous avons prévu d'autres articles qui vont arriver au fil du mois.

    2 years ago

  • DoucesLaines

    Emma from DoucesLaines says:

    L'article est très utile ! Malheureusement, je ne peux même pas songer à l'utiliser, dans mon domaine, le tricot, qui est très sous-évalué. Aujourd'hui, ma formule est grosso modo : temps de tricot = prix de vente (pour les petites pièces). Et pour les grosses pièces : temps de tricot divisé par 2 = prix de vente... Je vous avoue que j'aimerais bien augmenter mes prix !

    2 years ago

  • zolyboutique

    caroline from ZOLYboutique says:

    Je suis d'accord avec Fanny manières. Le prix dépend de la valeur que les clients donne au produit. Si la valeur est inférieur au coût il ne faut pas continuer.

    2 years ago

  • LOTTANA

    anais lacombe from Lottana says:

    Super utile cet article car c'est évidemment une étape importante qui est, je dirais, l'une des premières à être épineuses, quand on lance son activité de créatrice. Donc merci pour l'éclairage et la pédagogie !

    2 years ago

  • karineweisshuhn

    Karine W. from LaMerePouleBlanche says:

    Une boutique qui vend mes produits (feutre & tricot) calcule ainsi : matière première x 2 + 25%. Ça ne prend pas en compte le temps de travail, mais on peut imaginer que ça entre dans le 25%... c'est une façon relativement facile de calculer et qui ne met pas des prix excessifs.

    2 years ago

  • evelynemichaux

    EVELYNE M. from LegrenierdeJenny says:

    J'ai lu tous les commentaires et je suis encore plus mêlée qu'avant !!! le mieux , vu que je commence c'est de regarder les prix des autres et me faire un jugement en attendant mieux.

    1 year ago

  • perrinerempault

    Pilou Sautebas from PilouSautebas says:

    Ok mais pour les dessins c'est assez compliqué de trouver le prix juste: on y mets tout notre coeur et notre esprit, on y passe quand même du temps, quant aux fournitures... Et souvent quand on a réussit à fixer un prix, les gens dévaluent le travail parce que pour eux, ce n'est "qu'un dessin" :( Dur dur!

    1 year ago

  • cuiromanie

    Réjean from Cuiromanie says:

    bonjour s'est difficile de faire comprendre aux clients que la qualité du produits explique le prix son prix.

    191 days ago

  • evelynemichaux

    EVELYNE M. from LegrenierdeJenny says:

    et je n'ai rien vu quand c'est pour vendre du vintage, on se base sur quoi ?

    16 days ago