Acheter sur Etsy

Mode de calcul du prix de vente spécial « vintage »

Juin 28, 2012

par LaetiFrenchie

Etsy.com handmade and vintage goods

Cet article a été écrit par knickey pour la manuel du vendeur en anglais. Vous pouvez lire l’article original ici.

Il y a quelque temps, j’ai eu la chance de dénicher un bol « feuille de lotus » de cathrineholm dans une brocante. Quand j’ai vu qu’il coûtait à peine un dollar, j’ai fait des bonds de joie au milieu de la boutique. Je savais que je venais de faire une trouvaille.

Les vendeurs « vintage » connaissent bien ça : l’œil menace de s’exorbiter et l’estomac se serre tandis que le cerveau hurle ACHÈTE ! TOUT DE SUITE ! C’est le signal magique, celui qui décide de nombreux vendeurs à acheter un objet ancien. Le problème qui se pose ensuite est plus compliqué : combien allez-vous revendre ce nouveau trésor ? L’article qui suit répond à cette question en listant les facteurs dont il faut tenir compte.

Coûts matériels

Pour évaluer les coûts matériels, additionnez le prix d’achat et les dépenses que vous engagez ensuite. Faut-il faire nettoyer l’objet par un professionnel ? Acheter des pièces ou des fournitures pour le restaurer ? N’oubliez pas d’intégrer ces coûts dans vos calculs.

Main-d’oeuvre

Vous avez méticuleusement restauré une courtepointe ancienne ? Notez le temps que vous passez à chiner, restaurer, photographier et mettre en vente les articles de votre boutique. Votre temps ne doit pas être utilisé en pure perte. Parfois, cela vaudra la peine d’en consacrer plus ou moins à un objet et parfois non. La décision n’est pas toujours facile, mais il faut la prendre !

Dépenses

Lorsqu’on vend des objets vintage, il faut engager certaines dépenses, par exemple dans des produits de nettoyage spécialisés, et vous devez en tenir compte lorsque vous fixez le prix de vente. Dans ce billet, vous apprendrez comment fixer simplement le prix d’un article en listant toutes les dépenses engagées.

Valeur marchande
La valeur marchande d’un objet vintage est tout à fait particulière et les modes de calcul classiques ne tiennent pas compte de cette spécificité. Elle varie selon la demande et des facteurs comme la tendance, le succès et la rareté. Pour vous aider à la déterminer, vous avez plusieurs possibilités:

  • Faites des recherches : essayez de découvrir quand et par qui l’objet a été fabriqué, et de trouver le maximum d’informations pour justifier le prix que vous en demanderez. Ne négligez pas cette étape, car certaines caractéristiques sont très recherchées (marque, modèle, couleur, année…). Vous devez donc en savoir le plus possible sur votre objet.
  • Comparez : cherchez des objets similaires pour vous faire une idée des prix demandés.
  • Attention à l’état : la valeur d’un objet varie considérablement selon qu’il est plus ou moins usé ou endommagé.
  • Ne restez pas seul : rejoignez une équipe de vendeurs spécialisés dans le vintage et demandez des conseils sur la façon d’évaluer un objet. L’expérience et les conseils des autres sont essentiels, ne vous en privez pas !

Rentabilité
Pour revenir aux signaux physiques que certains objets déclenchent chez le vendeur vintage, je vous conseille vivement de réfléchir à vos objectifs de rentabilité avant tout achat. Une pièce chère que vous ne pourrez pas revendre à un prix suffisamment élevé n’est pas rentable. Peut-être voulez-vous simplement partager votre passion du vintage ou ouvrir une boutique d’occasion pour compléter votre activité en ligne ? Quoi qu’il en soit, déterminez clairement vos objectifs et fixez vos prix en conséquence.

Pour en savoir encore plus sur la manière de fixer le prix des objets vintage, vous pouvez lire les conseils d’autres vendeurs spécialisés ici et (en anglais). Nous vous invitons également à revoir l’Online Labs « Pricing Strategies for Vintage Sellers Lab » qui a eu lieu mercredi 30 mai.

Et vous, comment faites-vous pour fixer le prix de vos objets vintage ?

Manuel du vendeur | Newsletter Etsy Success France