Acheter sur Etsy

Photographie : Comment utiliser la correction de l’exposition (EV) et la balance des blancs pour rendre vos photos réalistes niveau lumière et couleur ?

Oct 10, 2011

par LaetiFrenchie

Photo : terrain

Réussir une photo, c’est souvent bien gérer la lumière. Rien n’est plus frustrant que les photos trop sombres, délavées ou aux couleurs fantaisistes. C’est un véritable défi pour  les vendeurs qui sont obligés d’utiliser une lumière artificielle à défaut de pouvoir utiliser une lumière naturelle par faute de temps ou du fait de la météo. Heureusement, votre appareil photo numérique a quelques atouts utiles – la correction de l’exposition (EV) et la balance des blancs – qui peuvent vous aider à relever le défi et à obtenir des photos plus lumineuses et bien meilleures. Cet article, rédigé initialement par Terrain en anglais, vous explique comment tirer le meilleur parti de ces deux fonctions.

Comment fonctionne la correction de l’exposition EV ?

La mesure évaluative est un terme qui décrit la façon dont votre appareil photo divise l’image en plusieurs zones pour mesurer la lumière. Il évalue les conditions de lumière et réalise les ajustements nécessaire à l’exposition en fonction de la position du sujet, de la luminosité, de la lumière directe  ou du contrejour et d’une multitude d’autres facteurs. En bref, la mesure évaluative fait le même boulot que l’oeil humain.

Cependant, les appareils photos ne sont pas l’oeil humain et il n’ajuste pas l’exposition aussi parfaitement que lui. Dans des conditions  de lumière trop fortes ou trop faibles, une petite compensation manuelle est la bienvenue. La correction de l’exposition est une valeur chiffrée (+1, -2, …) qui représente une combinaison particulière de la vitesse d’obturation et de l’ouverture de l’objectif. Sur la plupart des appareils photo, la correction de l’exposition se mesure par demis ou tiers.Par défaut, il n’y a pas de compensation et la valeur est de 0. En augmentant ou diminuant EV, vous pouvez ajuster la vitesse d’obturation et l’ouverture de l’objectif, ce qui permet à plus ou moins de lumière d’atteindre le capteur de l’appareil photo, rendant votre photo plus lumineuse ou plus obscure.

Comment utiliser la correction de l’exposition (EV) et la mesure corrective :


photos par terrain

1. Même le plus basique compact numérique permet généralement de passer en mesure évaluative. Utilisez votre manuel pour trouver cette fonction. Généralement, l’icone qui la représente ressemble à ça [ (o) ]. Votre appareil photo a peut-être d’autres modes de mesure de la lumière, comme la « mesure moyenne à prépondérance centrale » ou la « mesure spot », mais pour l’instant vérifier que la fonction de mesure normale est sélectionnée (la mesure évaluative est généralement le mode par défaut).

2. Associées au mode de mesure évaluative, vous devriez avoir une échelle de correction de l’exposition (EV). L’icone pour cette échelle apparait souvent sous cette forme « +/-0 ». Sélectionnez cette icone et vous verrez apparaitre une échelle graduée toute simple avec 0 au centre, +1 et +2 sur la droite ou en haut, -1 et -2 sur la gauche ou en bas.

3. Visez et faites le poins sur l’objet que vous voulez photographier. Utilisez les flèches (ou équivalent) de votre appareil photo pour déplacer le curseur sur cette échelle. Regardez sur l’écran et vous verrez que votre futur cliché devient plus clair quand vous allez sur la droite ou le haut de l’échelle et plus sombre sur la gauche ou le bas.

4. Si vous avez un objet blanc dans votre scène, utilisez-le comme jauge pour trouver le niveau de lumière adéquate. Vous pouvez également placer temporairement un objet blanc dans le cadre de votre image pour juger du niveau de lumière. Quand vous êtes satisfait, appuyez sur le bouton de déclenchement et voilà !

Astuce : Quand vous shootez en basse lumière, vous voudrez augmenter la correction de l’exposition pour obtenir un cliché plus lumineux, mais sachez que votre appareil photo aura besoin dans ce cas de plus de temps pour obtenir assez de lumière. Cela peut aggraver le flou bougé (du aux petites mouvements de votre main ou à la mécanique de l’appareil photo elle même). Pour compenser, utilisez un pied et appuyez sur le bouton de déclenchement avec douceur. La plupart des appareils photos numériques ont une fonction de retardateur, qui vous permettront que vos doigts n’aient même pas à toucher votre appareil photo au moment du cliché.

 

Comment fonctionne la balance des blancs ?

La balance des blancs est l’équilibre entre les  températures de couleurs chaudes et froides capturées par le capteur de votre appareil. La température de couleur permet de décrire le spectre lumineux. Elle se mesure en Kelvins (K) et va de lumières chaudes (basses valeurs en Kelvins) aux lumières froides (hautes valeurs en Kelvins). Le tableau ci-dessous vous indique une série de sources lumineuses classiques et de leurs températures respectives :

1000-2000K Bougies
2500-3500K Ampoule à incandescence classique
3000-4000K Lever et coucher du soleil (par temps clair)
4000-5000K Lampe fluorescente, tube néon
5000-5500K Flash éléctronique
5000-6500K Lumière du jour sans nuage
6500-8000K Lumière du jour par temps nuageux
9000-10000K Lumière du jour par temps très couvert ou orageux

Plus la lumière a une température basse, plus vos photographies auront une couleur chaude ou orangée. Plus la température est haute, plus elles seront froides ou bleues. En utilisant les modes prédéfinis de balance des blancs de votre appareil photo, vous lui permettrez de juger avec précision et de compenser  la température de la lumière, afin d’obtenir une photo aux couleurs les plus proches de la réalité.

Comment utilisez la balance des blancs :


photos par terrain

1.Tous les compacts numériques ne permettent pas de régler vous-même la balance des blancs, mais la plupart propose des choix prédéfinis qui conviennent pour la plupart des sources lumineuses communes. Utilisez votre manuel pour trouver la balance des blancs. L’icone associée à cette fonction ressemble généralement à une petite ampoule. Sélectionnez-la et vous devriez voir plusieurs pré-réglages parmi lesquelles vous pouvez choisir. Vous aurez peut-être également une icone « AWB » correspondant à la balance des blancs automatique, qui est souvent le réglage par défaut.

2. Quel type de lumière utilisez-vous ? C’est capital d’associer le réglage correspondant à votre source lumineuse. Les réglages correspondants à la lumière naturelle comprend généralement « lumière du jour » et « nuageux ». Les réglages correspondant aux sources de lumière artificielle comprennent « fluorescente », « incandescente » ou « halogène ». Vous pourrez noter sur l’écran de votre appareil photo que les teintes de votre image changeront quand vous passerez d’un réglage à l’autre. Sélectionnez celui qui correpond à votre source lumineuse et prenez votre cliché.

3. Si votre appareil propose un mode de réglage manuel de la balance des blancs, profitez-en ! Sélectionnez l’icone « personnalisé » et placez une feuille de papier ou de tissu blanc dans votre scène. Cadrez votre photo de façon à ce que toute l’image soit occupée par votre objet blanc. Validez en appuyant sur le bouton adéquat (selon votre modèle). Votre appareil photo analysera l’objet blanc et utilisera ces informations pour définir un réglage personnalisé de la balance des blancs pour votre composition. A présent, vous pouvez photographier vos produits.

Astuce : Si vous utilisez une balance des blancs personnalisée, gardez en tête que toute modification à votre composition rend obsolète les informations utilisées par votre appareil pour ce réglage personnalisé. Cela concerne notamment toute modification de lumière, de décor, d’accessoires ou des surfaces réfléchissantes que vous utilisez. Si vous avez besoin de modifier votre scène, pensez à refaire un nouveau réglage de la balance des blancs.

 

Utilisez la correction d’exposition EV la balance des blancs ensemble :

La correction de l’exposition EV et la balance des blancs peuvent être réglées indépendamment l’une de l’autre, mais utilisez-les ensemble pour un meilleur résultat. Si vous augmentez EV pour rendre votre photo plus lumineuse, mais que vous négligez d’ajuster votre balance des blancs, vous aurez des photos certes plus lumineuses mais qui garderont peut-être une teinte bleue ou orange. Inversement, si vous réglez votre balance des blanc pour qu’elle corresponde à vos conditions de lumière mais que vous ne corrigez pas l’exposition d’une scène sous-exposée, vos couleurs pourraient correspondre à la réalité mais rester malgré tout trop sombres.

Astuce :

La correction de l’exposition demande un réglage plus fin que la balance des blancs, commencez donc par régler la balance des blancs, puis ajustez votre exposition ensuite.

A vouer de jouer !

Pour recevoir chaque semaine des conseils pour votre boutique, inscrivez vous à  la newsletter Etsy Success, édition française.

6 commentaires

  • artoftam a dit il y a 6 années

    Merci pour ces explications! j'avais essayé de bidouiller par moi même mes réglages mais ça n'a jamais rien donné! Avec cet article la prochaine fois ça devrait aller mieux! :D Merci encore!

  • camillega a dit il y a 6 années

    parfait !! merci

  • Photographier ses projets - Le blog thread&needles a dit il y a 6 années

    [...] Correction de l’exposition et balance des blancs sur Etsy fr [...]

  • Maaou

    Maaou de Maaou a dit il y a 5 années

    Un petit conseil pour celles et ceux qui ne s'en sortent pas avec l'appareil photo numérique ou n'ont pas ces fonctions: utilisez le logiciel gratuit de dessin/retouche d'images GIMP. Ca fait bien l'affaire après un petit temps de prise en main :) Merci pour cet article

  • Hop, un peu d'exercice....sur les révisions | Pearltrees a dit il y a 3 années

    […] Photographie : Comment utiliser la correction de l’exposition (EV) et la balance des blancs pour r… ? Photo : terrain Réussir une photo, c’est souvent bien gérer la lumière. […]

  • kroline60

    kroline60 de graineheritier a dit il y a 3 années

    un super article

Connectez-vous pour ajouter un commentair