Acheter sur Etsy

Interviews statuts professionnels : artiste à la MDA

Juil 4, 2011

par LaetiFrenchie

Photos : Lucile’s Kitchen

Nous n’avions pas encore abordé le statut d’artiste dans les interviews sur les statuts professionnels pour vendre sur Etsy. Même si ce statut est très réglementé, il peut être adapté à certains vendeurs, notamment les illustrateurs, les peintres et les photographes. Lucile’s Kitchen, dont vous connaissez peut-être les illustrations gourmandes, est inscrite à la Maison des Artistes et bénéficie de ce statut. Elle a répondu à nos questions sur son expérience vis à vis de ce statut.

– Comment as-tu choisi ton statut ?

Le choix a été très simple étant illustratrice à la base. La Maison des Artistes permet aux créateurs d’oeuvres graphiques et plastiques d’être affiliés à ce régime ; les peintres, sculpteurs, graphistes, illustrateurs, encaissant des droits d’auteur ou (et) vendant des oeuvres originales, cotisent à ce régime de sécurité sociale très intéressant si on le compare à celui des autres professions libérales.

– Auprès de qui as-tu pu te renseigner ?

La maison des artistes possède un site qui permet de télécharger le formulaire d’inscription :
www.secuartsgraphiquesetplastiques.org/
Ils ont également des bureaux, avenue de Flandre dans le 19 ème à Paris.

– Quelles sont les avantages de ce statut ?

En général les vendeurs Etsy ont beaucoup de frais de fabrication et d’expédition. L’avantage, outre des cotisations moins élevées que celles des autres travailleurs indépendants affiliés à l’Urssaf, est la possibilité de déduire du chiffre d’affaire, tous les frais engagés dans l’activité artistique, et également de déduire la TVA.
D’autre part, ce régime englobe la sécurité sociale, et en cas de maladie ou de congé maternité les avantages sont les mêmes que ceux des salariés.

– Et ces inconvénients ou contraintes ?

Les cotisations sont malgré tout élevées lorsque l’on est affilié; ce sont des cotisations trimestrielles calculées sur la base de la dernière déclaration d’impots. La contrainte est donc de payer 🙂 et si les revenus sont en baisse une année, il faut quand même payer sur la base des revenus de l’année précédente qui a pu être une très bonne année, ce qui oblige à une comptabilité stricte et parfois acrobatique…
En fait c’est un statut que je conseille aux personnes qui souhaitent vivre de leur activité en se projettant dans le temps, ce n’est pas un statut conseillé pour une activité dilettante, les charges devenant trop onéreuses.

– Quelles sont les démarches à effectuer pour créer son activité ?

Il suffit de télécharger une demande de dossier d’affiliation après avoir une première déclaration d’impôts. Lorsque je me suis inscrite, il a fallu soumettre un petit dossier de mes travaux mais je ne sais pas si cela est encore demandé.

– Et au quotidien, comment cela se passe t’il ?

Au quotidien, je pense que la procédure est la même que pour les autres statuts.  Il faut tenir une comptabilité rigoureuse de tous les encaissements d’une part, et des frais d’autre part, en guettant le fatidique appel de cotisation trimestriel.
Après tous ces détails ingrats, il y a quand même une bonne nouvelle : la carte de la maison des artistes permet de rentrer gratuitement dans beaucoup de musées !

Retrouvez Lucile’s Kitchen sur
sa boutique Etsy / son site / son blog

Plus de conseils dans le manuel du vendeur

8 commentaires

  • cococerise a dit il y a 6 années

    Ces posts sur les statuts sont vraiment très intéressants et je les lis avec beaucoup d'intérêt :) Mais là j'ai tout de même un doute sur la compatibilité du statut MDA avec la vente de reproduction imprimées d'illustration, je me renseigne pas mal à ce sujet, et il me semblait vraiment que ça ne rentrait pas dans le cadre précisé par les textes de la MDA. SONT CONCERNES : Gravures, estampes, lithographies tirées en nombre limité, selon les usages de la profession (quelques centaines de tirages), d’une ou de plusieurs planches entièrement exécutées à la main par l’artiste, quelle que soit la technique ou la matière employée, A L'EXCEPTION : des réalisations obtenues par un procédé mécanique ou photomécanique, même si elles sont numérotées et signées. En gros, illustration reproduite de manière manuelle = OK, en sérigraphie par exemple. illustration reproduite via imprimante = pas vraiment ok non ? :s

  • Lucile a dit il y a 6 années

    Bonjour Cococerise, La maison des artistes reconnait les graphistes et illustrateurs qui vendent un design reproduit en très grand nombre pour la presse et la publicité par exemple, en offset. C'est une section moins "artistique" du statut mais qui en fait partie aussi. Cela pose question en effet...

  • LesMiniboux a dit il y a 6 années

    Hello petit précision supplémentaire par rapport à la MDA & l'illustration. Certains types d'illustrations ne "correspondent" pas à la MDA mais à l'AGESSA, qui fonctionne exactement sur le même principe et comprend les autres activités artistiques qui ne seraient pas prises en compte par la MDA (ce qui est le cas pour les illustrateurs et les photographes.) Donc si ca peut éclairer Cococerise ;) Sinon, ils semblent particulièrement disponibles pour répondre aux questions, il ne faut pas hésiter à aller les voir ou envoyer un mail.

  • Stéphanie a dit il y a 6 années

    Bonjour, avant d'émigrer en Belgique, j'étais inscrite à la MDA en tant que designer graphique. Pour être affilié (et non seulement inscrit) et bénéficier de la sécu, des avantages sociaux et de la déduction de la TVA, il faut gagner un certain montant par an (que je n'ai jamais réussi à atteindre). Donc pour des personnes dont ce n'est pas l'activité principale, il faudrait voir s'il n'y a pas d'autres alternatives. Il ne faut pas soumettre un dossier de travail pour s'inscrire, mais seulement au bout d'un an d'inscription, afin de pouvoir prouver son activité. En Belgique, il y a la SMart qui permet à des personnes travaillant à leur compte d'avoir un statut de salarié avec tous les avantages sociaux d'un employé. Peu importe que ce soit artistique ou non artistique, on peut mélanger les deux. Ce qui n'est pas le cas à la MDA où il faut toujours mentir sur l'intitulé de la facture pour pouvoir passer dans la case "artiste" même quand on fait un travail d'exécution graphique. La SMart existe en France, mais n'est pas aussi avantageuse. Et il paraît qu'il faut quand même être inscrit à la MDA...

  • MadameRhubarbe

    Caroline Chinal de MadameRhubarbe a dit il y a 5 années

    Attention : Non, on ne peut pas vendre des reproductions mécaniques (ex : impressions type numériques ou offset) de ses oeuvres et cotiser à la MDA pour le chiffre d'affaire relatif à ses ventes. Je tiens cette information de la MDA elle-même. [L'AGESSA quant à elle collecte les cotisations concernant les photographes et les illustrateurs d’écrits littéraires ou scientifiques, mais de toutes façons l'AGESSA a un fonctionnement similaire à la MDA.] Un illustrateur qui vend des droits de reproduction peut relever de la MDA mais pas pour vendre lui-même ses reproductions (car il s'agit d'une activité non de création mais d'édition, et seules les activités de création peuvent bénéficier du statut de la MDA, sauf petites annexes ponctuelles à une activité de création). Donc, pour vendre ses productions avec le seul statut MDA il faut soit vendre des originaux, soit des reproductions manuelles. En dehors de ça, c'est être hors des clous. On vient de me confirmer à la Maison Des Artistes qu'il faut soit être artisan à la chambre des métiers et de l'artisanat, soit être auto-entrepreneur (CMA aussi je pense) pour cette activité. CQFD !

  • kiedis

    kiedis a dit il y a 5 années

    On peut cumuler les deux status MDA et auto entrepreneur je pense pour vendre des oeuvres originales et des reproductions?

  • LaetiFrenchie Admin

    Laetitia Lazerges de LaetiFrenchie a dit il y a 5 années

    @kiedis : je ne sais pas si c'est possible. Le mieux est de demander confirmation à la Maison des Artistes ou directement à l'URSSAF.

  • malbloane71

    malbloane71 de malbloane71 a dit il y a 1 année

    Bonjour a toutes et a tous Je suis dans la phase de reflexion sur le choix du statut pour développer mon activité J ai déjà un travail a plein temps et comme je fais auusi de la sculpture, l'option maison des artistes me semblait intéressante Quand pensez vous, pour ce type de situation?

Connectez-vous pour ajouter un commentair