Acheter sur Etsy

Les coulisses du défilé de Malam lors de la Fashion Week londonienne

Oct 26, 2011

par LaetiFrenchie

Pour la seconde année consécutive, Malam a participé à la Fashion Week londonienne. Elle partage avec nous les coulisses, de la composition des tenues dans son atelier francilien aux retouches de dernière minute dans les backstages du défilé.

Comment a démarré l’aventure ?
J’ai été contactée l’année dernière en juillet pour faire un défilé pendant la Fashion Week à Londres en septembre, et j’avais trouvé le challenge très intéressant. Cette année, j’ai donc recommencé, avec un peu plus de temps de préparation !

Quel était ton principal défi ?
Dans la mesure où je propose une collection permanente, et non des collections saisonnières, c’est un exercice compliqué, car je dois présenter de nouvelles pièces qui s’accordent avec les pièces existantes. Surtout, je dois veiller à garder une cohérence entre toutes les pièces, qui seront présentés ensemble lors du défilé. Ce n’est pas du tout ma manière de procéder en temps normal, où je crée les pièces au fur et à mesure, au gré des tissus qui me plaisent.

Ce qui est compliqué également, c’est de préparer le défilé en même temps que tout ce qui constitue mon activité normale : créer des vêtements et accessoires pour le stock et pour les commandes sur mesure.

Comment procèdes-tu  pour créer les pièces du défilé ?
Je commence d’abord par esquisser vaguement les silhouettes qui composeront le défilé, puis je sors tous mes tissus et choisis ceux que je vais utiliser à priori. Pour 16 silhouettes présentées lors du défilé, il faut compter environ 20 à 30 tissus différents, qui composent un ensemble harmonieux. Je les mets de côté, pour être sûre de ne pas les utiliser pour des commandes !

Je travaille d’abord les pièces principales (vestes) puis les robes et enfin les vêtements accessoires, qui servent surtout à mettre en valeur une pièce. Dans le même temps, j’ai choisi les chaussures chez mon partenaire Eject Shoes, une marque portugaise qui avait déjà chaussée mes mannequins l’année dernière.
C’est important de prévoir les accessoires en même temps que les vêtements, pour pouvoir assortir les couleurs et styles le mieux possible. Les accessoires pour les coiffures des mannequins ont été prêtés par la créatrice de bijoux Hélène Delacour . J’ai aussi demandé à Niflheim Seele de réaliser la bande-son du défilé, afin d’être sûre d’avoir une musique qui corresponde bien aux modèles, et aussi pour pouvoir publier ensuite la vidéo sans avoir de problèmes de droits.

Photos : Yann Pendaries

Combien de temps y as tu consacré ?
A partir de début septembre, soit les deux dernières semaines avant le défilé, je m’y suis consacrée quasiment entièrement – il restait presque tout à faire …
Bien sûr, j’ai changé d’avis à répétition, jusqu’à 3 jours avant !  Mais les délais ont été tenus, pour partir le vendredi matin à Londres par l’Eurostar, j’ai terminé la veille au milieu de la nuit, après avoir passé quelques heures à déterminer les ordres de passage des vêtements, des chaussures, des mannequins…

Une fois à Londres, quel était ton programme ?
Le défilé était le vendredi soir, donc l’après-midi a été passé à faire les essayages et réglages sur les mannequins … Le défilé a été presque parfait ! Il y a toujours au moins un vêtement qui sort de travers, un accessoire oublié dans la cohue du backstage. Mais un seul, ce n’est pas trop grave.

Photos : Yann Pendaries

Où peut-on voir les photos de l’évènement ?

En rentrant, j’ai publié les images sur Facebook, ainsi que sur mon site vitrine. Lorsque je mets en ligne une création du défilé ou une autre version d’une création du défilé (par exemple avec une autre couleur ou un tissu différent), j’y ajoute une photo du défilé si j’ai la place, en plus des photos standard. Lorsque j’aurai la vidéo, je la publierai également sur tous les supports (sur ma page Facebook, mon site, mon blog…) comme ça, on pourra profiter de la musique avec !

Photos : Yann Pendaries

Que t’apporte le défilé ? Te permet-il de te faire connaitre ?
C’est un peu tôt pour juger des retombées du défilé-ci, mais l’année dernière, il m’a apporté pas mal de nouveaux clients et des articles sur internet.

Mais l’intérêt principal selon moi, c’est surtout de m’obliger à publier beaucoup de nouveaux modèles d’un coup. En ce moment, je travaille d’ailleurs à la mise en production des modèles présentés. C’est aussi une grande partie du travail. Il faut tout réadapter et grader dans toutes les tailles. Non seulement c’est un bol d’air de travailler sur autre chose mais une fois en vente, ces nouveaux modèles insufflent un petit vent de nouveauté sur la collection ! En plus mes clients actuels qui ont déjà plusieurs exemplaires de chaque modèle existant, reviennent pour ceux-là.

4 commentaires

  • magalerie a dit il y a 6 années

    Très intéressant ! Et très belles photos :)

  • JolieJye a dit il y a 6 années

    Très intéressant, merci pour cette belle entrevue avec une créatrice de talent. C'est sympa de découvrir les coulisses de ce défilé. *Jye Créatrice de mode éco-responsable Blog : http://joliejye.blogspot.com Boutique : http://www.etsy.com/shop/Joliejye

  • FromParis a dit il y a 6 années

    Madame Malam est une grande dame ! L'interview, les photos et les modèles... tout est intéressant... et on a envie de connaître la suite (je croise les doigts et je touche du bois). Céline

  • lucy b. - rose la biche a dit il y a 6 années

    félicitations pour cette superbe collection londonienne! un sacré boulot, le résultat est top. well done!

Connectez-vous pour ajouter un commentair