Acheter sur Etsy

L’organisation d’une vente de créateurs – par Violette et Ismérie

Mai 11, 2010

par AmelieFrenchie


Photos : Violette Tannenbaum

Je connais Chrystèle, qui se cache derrière les créations Violette Tannenbaum, depuis quelques temps maintenant. Elle est toujours prête à partager son univers, nous offrir un monde doux et délicat. Lorsqu’elle m’a parlé pour la première fois de la vente Dreaming Girls place qu’elle organisait avec son amie, presque jumelle, Ismérie, j’ai su que ce genre d’évènement était fait pour elle. C’est beaucoup de travail, mais elle aime tellement partager ses créations qu’elle était parfaite pour le job! Je lui ai demandé de nous raconter comment se passe la préparation de ce type de vente, quelles sont les galères, les bons moments… Vous êtes prêts à vous lancer dans ce récit? C’est parti!

Blog post écrit par Violette Tannenbaum


Au départ une idée lancée en l’air autour d’un goûter : « et si on organisait notre propre vente ? » La machine est alors en marche!

Ismérie, l’autre organisatrice de l’évènement, et moi nous nous connaissons depuis moins d’un an mais grâce à elle, j’ai fait des pas de géant en quelques mois, elle m’inspire.
Elle fait des bijoux et moi des vêtements, on se complète finalement.
En rêvant d’avoir un jour notre propre boutique, nous décidons de mettre sur pied un événement jeunes créateurs à Paris.

Première étape, trouver un nom.

Et ben ce n’est pas si facile qu’on pourrait le croire! Echanges frénétiques de sms, crises de rire, interrogations et on finit par tomber d’accord sur Dreaming Girls place, parce qu’on est des filles qui aiment les trucs de filles et qu’on passe la plupart de notre temps dans nos bulles créatives.

Maintenant, il faut trouver la salle.

Et, croyez-moi, j’imaginais vraiment que trouver une salle en location à Paris était plus facile! Après plusieurs jours de recherches infructueuses sur le net, je m’arrête sur l’une d’elles qui répond au doux nom de « La 3ème porte bleue ». Un signe. Une salle avec un nom si poétique ne peut nous être que prédestinée, c’est évident.
Un mail à Ismérie, elle approuve, se charge de prendre rendez-vous pour une première visite. Là, coup de cœur, un endroit superbe, sur une jolie petite place typiquement parisienne. Michèle, à qui appartient le lieu, est vraiment adorable, elle nous donne des conseils, nous aide, est très présente.

Quelles créatrices?

Maintenant que la salle est réservée, le plus dur, enfin j’exagère, reste à faire : le choix des créatrices. Heureusement, Ismérie et moi avons les mêmes goûts, on voit les choses de la même façon et on craque pour les mêmes créatrices donc faire un choix n’est pas si difficile. J’écris un mail type présentant l’évènement et on l’envoie à toutes celles qui sont sur notre liste (longue, très longue cette liste…) dont les créations ont retenu notre attention. Certaines répondent, d’autres pas, au final nous sommes 16 : a.némi, anastasia jamin, by louisa, emotiph, et ismérie créa, j comme thérèseles dissonances, lovelux, morgane et salomé, pagan poetry, rachle bergeret, rock and spirit, sweet millie, tand3m, violette tannenbaum et zazo bouzi.
L’aventure peu commencer!

La préparation commence enfin!

Nous sommes début janvier et il faut s’organiser : une réunion à caler, un dj à trouver, des cupcakes à commander, et première embûche : la salle n’a pas assez de tables disponibles pour le nombre de créatrices. Louer 16 tables et 16 chaises va faire exploser notre budget. A ce moment là, on ne sait pas trop quoi faire mais on décide de prendre chaque problème un par un pour pas s’éparpiller, les tables attendront. On se dit que l’on pourra bien gérer tout ça d’ici février. En attendant, il faut qu’on fasse une affiche pour promouvoir l’évènement.
Pour cela, Ismérie et moi cherchons pendant des soirées entières des photos libres de droits assez poétiques que l’on pourrait utiliser pour la vente. C’est long, elles sont soit trop petites, soit trop grandes, soit non libre de droit… Trouver la perle rare devient compliqué, je suis contre l’idée d’utiliser une des photos de mon blog pour ne pas léser les autres créatrices, après tout il ne serait pas normal que mes créations soient mises plus en avant que celles des autres.
Après deux semaines de recherches, ça y est on la tient. Diane se met au boulot et nous fait une affiche encore plus belle que dans nos rêves. Voir ce visuel est un peu étrange, c’est comme si la vente était plus réelle maintenant que l’affiche est là !

Dernière ligne droite!

Enfin, on est début février, le 6 pour être exacte. Nous avons toutes rdv à la salle pour que les filles puissent la visiter. Ça se passe super bien, une bonne entente dès le départ, elles sont enchantées de la salle, super motivées pour la vente et très solidaires, ça fait vraiment très plaisir, ça donne envie de s’investir.

Le problème des tables est réglé, grâce à mon chéri, qui nous a dégoté tout ce dont on a besoin et plus encore, heureusement qu’il est là.
Nous avons notre dj, nos cupcakes, Ismérie va faire des gâteaux, bref il n’y a plus qu’à attendre!

On trépigne d’impatience, Ismérie dort à peine et moi ce n’est pas mieux, mais on fait bonne figure !
Je suis complètement paniquée car j’ai des créations en retard, j’ai l’impression que je ne vais jamais m’en sortir !

J-2 je fais les courses, on a tout ce qu’il faut en nourriture, boissons, ballons et rubans.

Jour J, on y est enfin.

La soirée de vernissage commence à 18h30, le marathon commence. Organisation de folie, j’arrive à la salle à 11h, mon chéri va chercher les tables et les chaises. Ismérie me rejoint vers midi.
12h30, appel de mon chéri, on a un petit problème : les tables et les 16 chaises ne rentrent pas dans le monospace.
Panique !
Il prend sur lui et va devoir faire 3 aller-retour Andrésy-Paris ( soit 120 kms)  pour qu’on puisse tout avoir. Un ange.
Ismérie reçoit un coup de fil du DJ, il a pas de voiture pour récupérer son matos. Gros stress.
Mon frère arrive avec les cupcakes.
Le chéri d’Ismérie nous ramène des éclairs à la framboise et à la vanille. Ils sont roses !

On commence à peine à respirer.

A 16h, on  a toutes les tables, les créatrices commencent à s’installer, le dj a trouvé une voiture. C’est les derniers instants de plusieurs mois de préparation, mais pas le temps d’y penser, on s’active pour tout préparer, tout le monde nous aide.
18h15, Ismérie et moi allons nous changer. On est toute pimpante, on se sert dans les bras l’une de l’autre. Enfin, on est prêtes à accueillir nos visiteurs.
18h30, ça y est, ça peut commencer!

Et l’aventure ne s’arrête pas là, puisqu’une deuxième édition de la Dreaming Girls place aura lieu les 4, 5 et 6 juin, toujours à La 3ème porte bleue à Belleville.

| Retrouvez tous les articles d’aide sur le manuel du vendeur |

8 commentaires

  • ismérie a dit il y a 7 années

    Merci Amélie... holala quelle folie cette journée, à la fois longue et trop trop rapide!! Merci pour tes précieux conseils... j'vais m'y mettre!!

  • lucie tales a dit il y a 7 années

    Wouah! Génial comme initiative! Bravo!

  • Les tweets qui mentionnent L’organisation d’une vente de créateurs – par Violette et Ismérie | Etsy.fr -- Topsy.com a dit il y a 7 années

    [...] Ce billet était mentionné sur Twitter par diane schuh, Les dissonances. Les dissonances a dit: RT @morningbyfoley: Vous voulez savoir comment ça se passe d'organiser une vente de créateurs? http://tinyurl.com/38lq47b #etsyFR [...]

  • diane a dit il y a 7 années

    alala on ne se rend pas compte tout ce qu'il y a derrière, et oui Ismérie et Chrystèle n'ont rien fait transparaitre de leur stress, des vraies pro! L'article et super, limite je stresse avec elles en lisant! Vivement la très prochaine vente! Merci Amélie pour les liens! xx

  • Parigote a dit il y a 7 années

    Et bien, même si on se doute que c'est du boulot, on n'a pas forcément conscience du stress que ça demande ! C'est vraiment bien qu'il y ai des personnes avec ce genre d'initiatives. C'est vraiment une chouette idée !

  • Julie Duf a dit il y a 7 années

    Superbe article. Merci d'avoir partagé avec nous l'organisation de cette vente. J'ai pas pu retenir un "Anh" d'effroi, lorsque j'ai lu que ton amoureux à fait 3 fois l'A/R de 120 km pour ramener les tables et les chaises à Paris ! En tous cas, ça donne envie d'en organiser une aussi de vente :-) Et ça, ça fait ma journée ! Julie.

  • Toute Petite a dit il y a 7 années

    Cool, les dreaming girl remettent ça pour l'été!!

  • Lindecise a dit il y a 7 années

    Super, j'ai adoré lire cet article, merci pour partager cet expérience!

Connectez-vous pour ajouter un commentair